Des « chefs de bande »? Les officiers FFI dans la 1ère Armée française (1944-1945)

Communication proposée au séminaire doctoral « Nations en armes », Centre d’Histoire de Sciences-po, le 15 février 2012. Séance sur la figure de l’officier.

Un des aspects essentiels de ma recherche de doctorat est la question de l’amalgame des combattants FFI à l’armée régulière française incarnée – essentiellement –  par la 1ère Armée du général de Lattre de Tassigny. Cet amalgame permet de comprendre les luttes autour de la définition d’une nouvelle armée française au sortir de la guerre – appelée de leurs vœux par tous les organismes résistants, à un moment où l’armée de 1940 a été largement discréditée. La question est bien de savoir de quelle « Armée nouvelle » – référence claire au livre publié par Jaurès en 1911 –  on parle. En tout cas, pour tous, l’officier doit constituer la clef de voute d’une telle rénovation.

 La suite ci-dessous:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *