Archive : Scénario-type de guerre révolutionnaire

Les guerres coloniales puis de décolonisation sont, depuis de nombreuses années, largement étudiées. Les armées qui y participèrent le sont moins. Le groupe de travail de l’IHA qui « arme » ce blog en a fait son sujet d’étude. Il propose ici de mettre à la disposition de ses lecteurs des documents d’époque, publics ou privés. Il a pour ce faire entrepris une démarche officielle auprès du service historique de la Défense afin de pouvoir y numériser des documents puis de les mettre à la disposition des lecteurs du blog. Il propose également, en complément de cette démarche officielle, de mettre en ligne des documents d’origine privée fournis par les membres du groupe de travail et mis à la disposition du blog par ses lecteurs. Dans ce cas les documents sont simplement accompagnés d’une brève introduction contextuelle comme c’est ici le cas avec la mise en ligne de Scénario type de guerre révolutionnaire du colonel Lacheroy.

Scénario-type de guerre révolutionnaire est rédigé par le « colonel d’infanterie coloniale » Lacheroy en 1955 puis publié par la Section de documentation militaire de l’Outre-mer. C’est un document de travail relativement court (8 pages) qui présente les « cinq phases de la guerre révolutionnaire ». L’auteur souhaite, en l’écrivant faire réfléchir les officiers qui le liront afin qu’ils recherchent «  les formules à opposer au déroulement de ce scénario type dans les deux hypothèses […] on se trouve en présence des deux premières phases, c’est-à-dire de l’action insurrectionnelle, […], à partir du moment où la seconde phase est dépassée et où l’action fait place peu à peu à la guerre révolutionnaire ».

Son intérêt réside dans la définition et la vision données en 1955 de la guerre révolutionnaire. Cette définition et cette vision pourront être complétés et comparés à d’autres documents de même nature rédigés par d’autres, à d’autres moments des guerres de décolonisation.

Frédéric Guelton

Colloque « De Gaulle et l’Algérie »

Le colloque aura lieu à l’Hôtel des Invalides, amphithéâtre Austerlitz.

Il est organisé par un comité scientifique composé de Georgette Elgey, Jacques Frémeaux, Chantal Morelle, Jean-Pierre Rioux, Benjamin Stora et Maurice Vaïsse.

Avec le concours de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives et des Archives Nationales.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

L’inscription est obligatoire avant le vendredi 29 février et se fait auprès de : maurice.vaisse@sciences-po.fr

Vers le programme

Colloque La Nation et ses « rapatriés »: Pieds noirs et « Vertriebene » dans une perspective comparative

Ce colloque international est organisé par l’université de Bochum (M. Borutta), l’université de Constance (J. C. Jansen) et l’IHA (S. Martens / S.Prauser) en coopération avec le Exzellenzcluster « Kulturelle Grundlagen von Integration » (université de Constance), le projet de recherche « Globale Prozesse (18.–20. Jahrhundert) » (université de Constance), l’IUF, le Zentrum für Mittelmeerstudien (université de Bochum) et le soutien de la Direction de la mémoire du patrimoine et des archives (DMPA)

Du mercredi 7 mars au vendredi 9 mars 2012, à l’IHA:

La Nation et ses « rapatriés » : Pieds noirs et « Vertriebene » dans une perspective comparée

Nouveau cycle de conférences: la guerre au XXe siècle

Mardi 14 février 2012, à 18h, à l’IHA

La table ronde L’occupation allemande en France en 14–18, l’IHA inaugure un nouveau cycle de conférences consacré à la guerre au XXe siècle. Arndt Weinrich et Steffen Prauser, directeurs de projets à l’IHA consacré à la Première Guerre mondiale et aux guerres de décolonisation, ont conçu un cycle de conférences destiné à favoriser une lecture transversale des différents conflits armés en s’appuyant sur les derniers courants historiographiques, délibérément interdisciplinaires.

Jusqu’en juin 2012, sept manifestations seront centrées sur la Première et la Seconde Guerre mondiale. Les cycles suivants analyseront d’autres moments-clés de la guerre »chaude« ou »froide« au XXe siècle, notamment les conflits après 1945 et les guerres de décolonisation.

Vers le programme du cycle de conférence