D’une guerre à l’autre

Le carnet suivra les recherches et les activités (séminaire, colloque, publications) du groupe de travail « Histoire sociale et culturelle de l’armée française » de l’Institut historique allemand. Ce projet s’inscrit dans une perspective à la fois comparative (incluant dans l’objet d’étude des cas tirés d’autres puissances européennes) et pluri-disciplinaire, permettant de combiner les approches de l’histoire sociale, culturelle et militaire. Nous cherchons à répondre à des questions aussi variées que celles de la politique de la lutte antiguérilla (incluant des sujets aussi pénibles que l’emploi de la torture) ; les relations entre troupes coloniales et civils colonisés, entre officiers et soldats de rang souvent issus des populations colonisées (comme par exemple les harkis), entre les armées engagées dans l’empire et, d’une part, les dirigeants français et, d’autre part, les populations métropolitaines ; le contrôle de la sexualité ; le droit international ; et les grandes transformations à l’intérieur des armées pendant la période de décolonisation. Ce groupe est l’initiateur d’un réseau européen appliquant les même approches à l’étude des autres forces armées européennes. Ce réseau se veut une plateforme favorisant les rencontres et les échanges entre chercheurs (doctorants et universitaires) dans l’optique de favoriser l’écriture d’une histoire comparée de nos thématiques. Dans ce but il organisera des colloques internationaux et se chargera de publier les travaux liés à nos recherches.